Le Compte Personnel de Formation

Savez-vous que votre formation peut être intégralement financée ?

LE CPF : UN CAPITAL FORMATION À GÉRER PERSONNELLEMENT

Un droit universel d’évolution professionnelle attaché à la personne tout au long de la vie active jusqu’à la retraite

Le compte personnel de formation est une nouvelle modalité d’accès à la formation créée par la loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale. Il a pour ambition d’accroître le niveau de qualification de chacun et de sécuriser le parcours professionnel. Sa mise en place est prévue dès le 1er janvier 2015.

QUEL EST SON FONCTIONNEMENT ?

Le compte permet de capitaliser des heures de formation à raison de 24 heures par an jusqu’à 120 heures, puis de 12 heures jusqu’à la limite de 150 heures au total, pour un CDI à temps plein. Pour un temps partiel, les heures sont calculées à due proportion du temps de travail effectué.

QUE DEVIENT LE DIF ?

Le DIF disparaît le 31 décembre 2014. Les heures non consommées au titre du DIF pourront être mobilisées pendant cinq ans dans le cadre du nouveau compte.

Qui a accès au CPF ?

Le CPF est un dispositif accessible à toutes les personnes actives :
employé
les salariés du public et du privé
pole-emploi
les demandeurs d’emploi inscrits au Pôle Emploi
étudiant
les jeunes de 16 ans et plus sortis du système scolaire et en recherche d’emploi

Comment utiliser son CPF ?

C’est le bénéficiaire du CPF qui prend l’initiative de mobiliser le dispositif pour son projet de formation. Il n’ a pas besoin de l’accord de son employeur sauf si la formation a lieu pendant le temps de travail. Les formations éligibles au CPF sont soit :

Formations diverses

Des formations d'acquisition d’un socle de connaissances et de compétences.

Accompagnements

Des accompagnements à la validation des acquis de l’expérience

Formations qualifiantes

Des formations qualifiantes, déterminées par les conseils régionaux, les partenaires sociaux et les branches professionnelles*.

*Elles apparaissent dans les listes nationales et régionales qui sont établies à partir des formations devant conduire à :

  • une certification inscrite au répertoire national de la certification professionnelle (RNCP)
  • un certificat de qualification professionnelle (CQP) de branche ou interbranche
  • une certification correspondant à des compétences transversales exercées en situation professionnelle inscrites à l’inventaire par la commission nationale de la certification professionnelle.